Recherche personnalisée

vendredi 31 octobre 2008

Rome ne s'est pas faite en un jour.

Chers membres,

Vous êtes des centaines à m'écrire par email, m'envoyant vos témoignages, vos suggestions, vos demandes, vos idées, vos actions, vos propositions d'aide. Hélas je devrais me dédoubler pour faire face et répondre à chacun d'entre vous. Ne m'en veuillez pas ! Croyez-bien que si je ne puis vous répondre, je vous lis cependant tous avec intérêt.
Notre action monte en puissance. L'opinion publique prend conscience de l'anormalité de cette faillite. Je tiens à féliciter tous ceux qui se démènent dans l'ombre et contactent qui un député, qui une rédaction, qui un magistrat...
Nous ne pouvons pas tout faire, tout de suite. Avançons pas à pas.
Merci. Xavier

Note : concernant les doublons de la base de données, ainsi que les codes postaux, une action de nettoyage est prévue ce week-end.

62 commentaires:

carine a dit…

On a tous bien compris que côté liquidateur: pas d'espoir et ça paraît normal: y'a un ordre et on passe en dernier: notre liquidateur trouve ça normal et personne ne s'en émeut plus que ça: des couillons de fonctionnaires (pas que) qui ont payé bêtement comptant sans avoir la marchandise, peut être même que ça en amuse certains. On a tous servi de banque à la Camif pour leur fournir des liquidités, mais à cette heure si c'est à une banque que la Camif devait des millions, elle aurait une armée d'avocats sur le dos! Et eux ils auraient les moyens d'enquêter sur une faillite frauduleuse. Que pouvons nous réellement faire? La déclaration de créance? 5 euro de gaspillé pour le recommandé :y'aura plus d'argent pour nous.Pour les paiements par CB il faut utiliser le code monétaire L 132.2 et oui les banques ont l'air réticentes mais ça fait partie du jeu. Et puis continuer d'alerter l'opinion: Luc Chatel nous a fait une petite réponse sur son site car il a reçu de nombreux mails de "sociétaires". Pour sa réponse, par contre je ne suis pas vraiment rassurée: allez voir par vous même: porteparole.gou.fr

Sylvie du 54 a dit…

IMPORTANT !!! Info à l'instant du distributeur DISTRIHOME NANCY : ils ont eu ordre ce matin de retourner leurs colis à la CAMIF; apparemment leur droit de rétention ne joue plus mais on ne peut pas traiter avec eux pour récuperer nos colis!
A mon avis le liquidateur a demandé le retour pour pouvoir vendre les articles que nous avons déjà payés!!!!

cecile a dit…

Merci pour cette info, L. Chatel semble le seul à savoir qu'on existe. Je viens donc de poster un mail sur le site de la DGCCRF (question/litige commercial) pour maintenir la pression en espérant avoir une prise de position claire.

Anonyme a dit…

il y avait de messages intéressant sur les requêtes des paiements CB mais ils ont disparus du Blog.
Pouvez vous les rediffuser.
J' ai fait un Mail à J. COURBET pour voir si il peut nous aider
L'union fait la force.

Lucie

Anonyme a dit…

Je pensais m'adresser aux rédacteurs du LAROUSSE et du PETIT ROBERT afin de leur suggérer l'ajout d'un mot dans leurs dictionnaires:

CAMIFERIE:n.f.,syn:escroquerie, tromperie, arnaque. Exemple: Des milliers de malheureux clients ont été victimes d'une Camiferie !!!

Anonyme a dit…

ou CAMIFRIC

Anonyme a dit…

http://www.estrepublicain.fr/une/france/art_919312.php

nicolas a dit…

Plop all,

Sa manque d'un petit forum ce blog ces un peu le bazar, ma banque le crédit agricole viens de me dire que le délai est dépasser pour faire opposition (paiement par CB le 12/10/2008), merci a ceux qui ont pu se faire rembourser via leur banque de donner des info, nom de la banque démarche etc etc,

Marie Laure a dit…

Une suggestion: il faut copier/coller les articles qui paraissent sur internet, car au bout de quelques jours, ils ne seront plus disponibles.
Or il me semble important de conserver les traces de notre mobilisation envers les médias.

Dans son message Luc Chatel parle de discussion avec les assurances pour ceux qui ont payé par CB... Par ailleurs il annonce que la DGCCRF va suivre le dossier.
Je crois qu'il faut surtout maintenir la pression.

Marc1515 a dit…

Et que dire des propos plus que rassurants de ce "responsable" d'un magasin sur la santé de l'entreprise pour emporter la vente...
Si ce n'est pas de l'escroquerie ou de l'abus de confiance ça y ressemble fort !!!
Au total 3353,00 euros de préjudice pour récompenser sans doute plus de trente ans de fidélité au magasin.
Merci la Camif !!!

Barrayar a dit…

Pour l'instant, la DGCCRF ne répond pas grand chose au 39-39.

J'ai appelé tout à l'heure et la personne n'était pas assez qualifié et me passait le service commercial, débordé! Ca m'a demandé de rappeler plus tard.....

Je vais à la banque maintenant pour vérifier le paiement CB et ce qu'il est possible de faire (Caisse d'Epargne)

Olivier a dit…

Bonjour,

Suite à la vidéo de mr Chatel, nous avons appelé le 39 39, et rien de neuf sous le soleil. Redirection vers Maitre Dutour...

Barrayar a dit…

Complément Caisse d'Epargne.

Malgré un Forfait Satellis Essentiel Assurance (le truc de la carte bleue), j'ai uniquement une assistance juridique qui m'assiste en me disant qu'ils ne peuvent rien et me donnent l'adresse du liquidateur judiciaire.

Un monde merveilleux.

Au passage, des noms disparaissent sur la liste des lésés de ce site. Comment ça se fait (j'ai disparu entre hier et aujourd'hui ....)

Anonyme a dit…

Nous, on devait être livrés le 28/10 pour une commande passée le 22/09.... tous les espoirs sont perdus! Je trouve ça inadmissible d'avoir payé des frais de port jamais utilisés et de savoir que mon objet va être revendu par le liquidateur!!!!! L'argent ne disparait pas comme ca.... il y en a qui doivent encore en profiter et nous, particuliers, sommes encore les payeurs.

Anonyme a dit…

Pour les paiements par carte, il semble qu'il suffise d'addresser une demande d'opposition par RAR au paiement (modele sur le site e-litige.com)en arguant de l'article L132-2 du code monetaire et financier.
Un texte de jurisprudence prononcé par le tribunal d'orleans que j'ai trouvé sur internet indique que ce n'est pas au banquier de juger du bien fondé de la demande d'opposition du client.
Dépêchez-vous !

Rémi a dit…

C'est bien triste cette histoire...mais malheureusement la loi ne prevoit rien pour les clients lésés.J'avais commandé une banquette "baraka" pour un montant de 1315 euros...mais ce ne sera pas la baraka pour moi m'ayant fait plumé comme un pigeon....ah il va bien rigoler Maitre LATOUR quand il va lire ma lettre ou je lui demande si ma "baraka" va bientôt arriver. Restons philosophes et unis dans l'action pour faire evoluer la loi...une belle bande d'escrocs tout de même.

osmose74 a dit…

Je veux mes meubles !
J'espère d'abord soit récupérer mon acompte à la commande, soit surtout pouvoir poursuivre et réceptionner les meubles que j'ai commandés ! En effet, mes meubles sont des éléments modulables que nous avons spécialement composés avec les cotes de chaque élément et donc je n'ai pas envie qu'ils soient vendus à quelqu'un d'autre car chez nous cela correspondait vraiment à des pans de murs précis.
Si le gouvernement vient en aide à la camif, ce que j'espère c'est qu'on n'effacera pas nos commandes (vu que nous sommes plus de 20 000 clients lésés !)et qu'avec les sommes déjà versées ou à compléter la camif sera alors en mesure de payer les fabricants et les livreurs pour que chacun d'entre nous puisse avoir la joie de recevoir les meubles qu'il a commandés ! Mais suis-je trop optimiste ? HAVE A DREAM !!!
Et pourtant....

Anonyme a dit…

Bonjour,
vous trouvez cela normal comme orientation/évolution de Camif SA et de "nos collectivités" ?
http://www.camif-collectivites.fr/wwwSurf/pages/vente-publique/vente-publique.asp?CODE_UNIVERS=21
cordialement
Madeli

Anonyme a dit…

Je pense que Camif SA a des comptes à rendre sur ses choix plus que curieux :

"Bien que réservé aux collectivités, via un numéro d'adhérent défini par Camif Collectivités, l'accès aux ventes flash est ouvert à tout le monde public, et le site espère justement pouvoir recruter par ce biais de nouveaux clients."

La "prise du virage internet" évoquée par les médias laisse songeur ! Et les collectivités marchent ?

Bénédicte a dit…

Votés OUI massivement sur le bouton à gauche de l'article:
OUI ça mérite d'etre débattu à l'antenne!!!

http://www.rmc.fr/edito/info/63309/debites-mais-pas-livres-les-clients-s-organisent/

HERVE a dit…

n ayant pas de gros gros moyens je me faisait un plaisir d offrir une cafetière de type nespresso a mon épouse et depuis depuis 1 semaine je me rend compte que je viens d offrir 150 euros a la camif qui de plus nous inondait de courriers promotionnels ,what else et bien au moment ou les classes moyennes s en voient le plus pour faire face a la crise et pourtant continuer
a consommer une fois de plus nous sommes les dindons de la farce!!
PS:La banque me dit qu elle n est pas en mesure de palier a notre probleme merci au CREDIT MUTUEL !!
a qui l État je crois va donner 1,5 milliard !!

HERVE a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
CAMIF bon debarras a dit…

Pourquoi l'ETAT viendrait en aide à cette CAMIF qui a fait "CREVER" des centaines de PME ou PMI au cours des 60 dernières années ,

Je me rappelle une époque, ou travaillant dans une mairie, les enseignants voulaient nous imposer les commandes de mobiliers, matériels, fournitures, à cette coopérative, dont les profits servaient essentiellement à cette "caste" de l'Education Nationale.

Il n'y a aucun cadeau à faire à cette CAMIF...ils ont été incapables de gérer, et bien qu'ils casquent...et qu'ils se débrouillent...

Combien les salariés de la CAMIF étaient payés, faisaient d'horaire de travail???? Revoir les articles à leur gloire dans les années 80...et bien aujourd'hui qu'ils aillent chercher du VRAI TRAVAIL auprès de leurs supporters : LES ENSEIGNANTS !

Anonyme a dit…

POUR CEUX A QUI LES BANQUES REFUSENT L OPPOSITION CARTE BLEUE :
http://sos-net.eu.org/conso/juridata/carteban.htm

Anonyme a dit…

Heureusement, j'ai accepté pour ma dernière commande un paiement en 10fois sans frais de C2C qui est l'organisme financier de la CAMIF. Cet organisme m'a assuré que si la marchandise n'était pas livrée il n'y aurait pas de prélèvement. Mais ma banque me conseille de faire opposition aux prélèvements malgré tout. J'ai moins de chances que certains car j'ai une carte Visa ordinaire et il n' y a pas d'assurance pour remboursement de marchandise non livrée ; une autre commande que j'ai faite en septembre a été repoussée et ne sera pas livrée...comme beaucoup c'est de l'argent que je ne récupérerai pas! A titre d'information, Que Choisir dit qu'on peut "brandir l'article L132-2 du code monétaire et financier MAIS que ce droit n'est accordé en principe que si le redressement ou la liquidation a été prononcée AVANT LE PAIEMENT". Ils conseillent d'essayer malgré tout car certains banquiers acceptent de rembourser les sommes dépensées. Ce que je trouve affolant, c'est que j'ai encore reçu des propositions commerciales de la CAMIF le jour de la liquidation judiciaire ET EN PLUS ALLEZ SUR LE SITE DE LA CAMIF (camif.fr) ON PEUT TOUJOURS METTRE DES ARTICLES "EN PANIER"!Babette76

emanulu a dit…

Je ne sais pas si cela a déjà été évoqué sur le blog, mais voici une solution de remboursement possible pour le escroqués qui ont payé avec le système e-carte bleue.

Le service e-Carte Bleue est associé à une assurance livraison. Lors de ses achats sur Internet, le porteur est couvert contre les risques de livraison défectueuse, livraison non conforme, non livraison, pour des articles de plus de 15 euros et jusqu'à 2000 euros par sinistre.

Il faut contacter le prestataire suivant pour ouvrir un dossier sinistre et être remboursé :


SPB 76095 Le Havre Cedex
bienassureCVD@spb.fr
0820.900.326

NB : la procédure ne peut être lancé que 30 jours après l'enregistrement effectif du paiement CB sur le compte bancaire.
Dans mon cas, par exemple, je dispose d'une CB à débit différé. Le paiement validé le 14/10 sera comptabilisé le 31/10.
La charmante interlocutrice m'a invité à refaire une déclaration à partir du 30/11.

Voilà, si cela peut en dépanner quelques uns....

Pour le reste, il faut continuer la mobilisation et que l'on fasse payer ces escroqueries aux dirigeants de la CAMIF...

Anonyme a dit…

Bonjour
tres sympa ce regroupement de floués
en ce qui me concerne j'ai payé par prélevement bancaire et non par carte bleue
l'article L132.2 s'applique t-il
j'ai rendez vous lundi avec ma banque que puis argumenter
merci

Sylvie du 54 a dit…

Le Credit Mutuel refuse l'opposition au paiement à la carte au motif que la vente à distance ne bénéficie pas du fameux article du code monétaire et financier L132-2.
Qui connait un juriste capble de répondre à cela?

Anonyme a dit…

http://www.commentcamarche.net/forum/affich-9031257-camif-en-cessation-de-paiement?page=6#217

Anonyme a dit…

Bonjour,

Message déposé ce jour sur le site de Luc Chatel (http://www.porte-parole.gouv.fr/votre-question)


L'article L. 132-2 du code monétaire et financier précise qu'il est possible de faire opposition à un paiement par CB lors d'une liquidation du bénéficiaire. Pourquoi les banques rechignent-elles à appliquer cet article lors de la faillite de la CAMIF ? Pouvez faire pression dans ce sens pour que les banques assument leur responsabilités, sans passer par une éventuelle assurance sur Carte ?
Cordialement

Jean a dit…

Bonjour,

Concernant votre commande à la CAMIF cette information vous sera très utile.
J'ai appelé C2C et ils m'ont dit que si on avait payé notre commande avec notre carte Véronèse ou avec un crédit normal et qu'elle n'a pas été livrée, ils nous remboursent les mensualités déjà réglées ou ils annulent les prélèvements.
Cette régul se fera automatiquement sur nos comptes bancaires. On devrait recevoir un courrier prochainement, ils doivent d'abord régler la situation avec la CAMIF.

Marie-Françoise a dit…

Suite aux différents conseils sur l'article L132-2, j'ai recontré mon conseiller financier (LCL) aujourd'hui et j'ai fait une contestation de transaction par carte bancaire. Je devrais être recréditée des 812 euros correspondant à l'achat effectué au salon Camif de Lyon le 4 octobre dernier. A priori le seul risque est une demande d'annulation faite par le bénéficiaire. Je vous tiens au courant de la suite.
Bon courage à tous.

marie laure a dit…

C'est rageant...
Le site Rue89 parlait dès juillet d'une imminence de cessation de paiement pour la camif.

http://www.rue89.com/2008/07/02/les-fournisseurs-de-la-camif-menacent-de-cesser-de-livrer

Fabienne a dit…

Bonjour,
Qui pourrait me renseigner sur le transporteur qui livre la région rennaise? Nous avions commandé 2 canapés le 26 juillet pour une livraison entre le 5 et le 12 novembre. Ont-ils été fabriqués? C'est la grande question. Si oui, nous serions prêts à étudier une solution pour régler le solde directement au fabriquant.
Bon courage à tous

Anonyme a dit…

Ce jour a été consacré aux papiers concernant l'achat de mon sèche-linge.J'espère que ce n'est pas un d'épée dans l'eau.
je vous tiens au courant des retombés et serrons les coudes.

Manon a dit…

Marie Francoise, j'envoie a ce jou un courrier recommandé à mon banquier LCL pour opposition .. Je croise les doigts pour que ca marche aussi ...

tenez nous au courant, car ma banque ne sera ouverte que le 05 Novembre (weekend et fermé le lundi) ...l

François a dit…

Peut-on imaginer que l'Etat, qui a encaissé la TVA une première fois sur nos commandes, et qui va peut-être l'encaisser une deuxième fois si les articles bloqués sont revendus afin de payer les salaires et les créanciers prioritaires, fasse pression sur Osiris Partners, le propriétaire de la maison Camif, ou sur CAMIF SA, afin que nous soyons livrés ou remboursés ?

Anonyme a dit…

j'invite tous ceux qui envoyent des lettres à leur banque à lire cet article de l'UFC que choisir
http://www.estrepublicain.fr/une/france/art_919312.php

Akhesa a dit…

Ci-dessous le message que je viens d'envoyer à l'émission de Julien Courbet (http://programmes.france2.fr/service-maximum/index-fr.php?page=accueil): "Bonjour,Je fais partie des nombreux clients escroqués par la CAMIF. J'ai passé une commande le 9 octobre à l'occasion de leurs "10 jours maison" parce que je bénéficiais d'une remise de 155 € sur le meuble convoité... Résultat, j'ai déboursé 599 € pour un meuble que je ne verrai jamais !! La CAMIF s'est déclarée en cessation de paiement le 24 octobre et a été mise en liquidation judiciaire le 27 octobre. D'après de nombreux témoignages, il apparaît que la CAMIF a délibérément continué à encaisser des commandes qu'elle savait ne pas pouvoir honorer. Comment appeler cela autrement que du vol ? Un semblant d'espoir de récupérer notre argent nous est donné par l'article L132-2 du code monétaire et financier mais les banques ne sont pas conciliantes et invoquent des motifs divers et variés pour ne pas nous rembourser. Que pouvons-nous faire à part nous réunir massivement pour faire entendre notre voix ? Un blog a déjà été créé dans ce sens : http://soscamif.blogspot.com/. Nous souhaitons utiliser tous les canaux de communication possible pour obtenir gain de cause. Nous sommes des milliers à avoir été floués, aidez-nous. Merci." Faites-en autant, plus nous serons nombreux plus nous aurons de poids. Pour les banques, je pense qu'il faut faire du forcing. Je vais m'en occuper dès demain auprès de la mienne. Malheureusement en France, il n'y a que quand on sait "gueuler" qu'on obtient qqchose !!

Benedicte a dit…

En recherchant des nouveaux articles de journaux sur la Camif, je suis tombée là-dessus:

http://telecoms.premiercercle.com/article-intra-call-center-et-son-client-camif-particuliers-remportent-le-prix-de-linnovation-technologique-des-palmes-dor-de-la-relation-client-2008-000881.html

ln1956 a dit…

Bonjour à tous,
Si vous avez payé à crédit votre commande à la CAMIF, cette information vous sera très utile.
J'ai appelé C2C (merci à Nathalie qui a été très gentille!) et ils m'ont dit que si vous avez payé votre commande soit avec votre carte Véronese ou avec un crédit normal et qu'elle n'a pas été livrée, ils vous remboursent les mensualités déjà réglées ou ils annulent les prélèvements.
Ca se fera automatiquement, pas besoin de faire opposition sur le prélèvement (payant!!). On devrait recevoir un courrier prochainement.
Voilà, je fais circuler le message, n'hésitez pas à faire pareil !!

Patrick a dit…

Societaire de la MACIF Assurance.
Je vous partage un message de leur part :
"Cher sociétaire,Suite à votre mail, nous vous précisons que la MACIF a aussi mis en place une cellule pour accompagner les sociétaires ayant un litige avec la CAMIF.
Nous vous invitons donc à nous adresser par écrit une déclaration de litige accompagnée des justificatifs en votre possession que nous ferons suivre à notre Service Protection Juridique.
Cordialement
LA MACIF "
Me reste a faire se courrier.
a suivre ....

Pierre H a dit…

Quelqu'un sait qui sont les transporteurs qui font Paris ? J'ai commandé un lit et un sommier, le lit doit déjà être chez le transporteur puisqu'il était prévu pour fin octobre, mais on attendait le sommier pour une livraison groupée.
Cela dit, j'y crois pas trop...

Anonyme a dit…

IMPORTANT - DEMARCHE OPPOSITION
Si vous voulez faire opposition au paiement par carte bancaire :
1- modèle de lettre sur e-litige.com à envoyer à votre banque en RAR ou a déposer contre signature + Détail des pièces à joindre + n'hésitez pas à joindre une copie des articles L132-2 et L132-6 du code monétaire et financier.
2- texte de jurisprudence sur : http://sos-net.eu.org/conso/juridata/carteban.htm
qui dit que le banquier n'a pas à juger de l'opportunité de la demande d'opposition et donc on peut en déduire qu'il n'a pas le droit de la refuser.
J'ai tout déposé à ma banque hier. Ca devrait marcher alors que dans un premier temps, par téléphone, ils n'avaient pas l'air très chauds.
A suivre....

Anonyme a dit…

Ci dessous le message que j'ai envoyé à la MAIF :


Quel traumatisme !
Notre fils qui vient de terminer ses études et de trouver un travail s’installe dans la vie. Notre satisfaction de l’esprit solidaire qu’exprime la MAIF n’a pu que nous inciter à le faire devenir sociétaire. Et c’est chose faite. Il a pu de ce fait bénéficier d’un prêt « installation » Socram. Dans la même logique, nous n’avons pu que l’inciter également à choisir la CAMIF pour s’équiper. Bien que depuis plusieurs année nous savions qu’elle n’était pas en grande forme (nous avions déjà accepté de mettre la main à la poche pour l’aider quand nous avions été sollicités pour acheter de nouvelles parts), nous pensions que rester fidèle faisait partie de cet esprit solidaire.
Malheureusement les événements des derniers jours nous ont donnés tord, avec en plus le sentiment que cet esprit solidaire n’était qu’illusions, car vu l’attitude des dirigeants de la CAMIF nous avons plus l’impression d’avoir à faire à une faillite frauduleuse et que les clients fidèles ou non était les pigeons à plumer. C’est vrai que nous n’avions pas pris en compte que la CAMIF était aux mains d’un fond de pension Américain antipode des valeurs associative et solidaire.
La MAIF qui revendique l’esprit militant ne devrait–elle pas se positionner clairement vis-à-vis de la CAMIF dont elle est ou a été si proche. Et envoyer un message fort à ses clients au risque de voir également son image écornée par ces malheureux évènements. Car dans l’esprit de tous ou de beaucoup : MAIF = CAMIF notre numéro de sociétaire n’est-il pas commun ?

Solidairement

Anonyme a dit…

JE trouve bizarre qu'il n'y est aucun commentairesur le capital social détenu par chacun d'entre nous.
Jean

Anonyme a dit…

comme des dizaines de milliers de sociétaires CAMIF nous détenons (détenions?) des parts sociales que nous avions souscrites volontairement afin de soutenir à notre modeste échelle l'alternative d'une idée de Société plus solidaire et moins mercantile... Leur valeur autant morale que financière ne semble pas être prise en compte dans le tourbillon de la liquidation; qu'en pensez-vous? Ces biens sociaux ne devraient-ils pas entrer dans un scénario de redressement-recomposition coopératif tel que le souhaite le Comité de Défense Sauvons la CAMIF ?

Anonyme a dit…

tout à fait ok pour camif =maif
et c'est vrai en plus nos avons des parts dans la société

Anonyme a dit…

normalement nous avons jusqu'à fin novembre pour changer nos contrats

il faut y réfléchir

moi je n'ai plus confiance, ecoeuree par tout çà :
les ventes à distance ,les banques qui nous vendent et vantent des cartes soi disant bien protégées ,les assurances qui au moment de la signature vous êtes couvert et après quand sinistre il y a ,il y a tjrs une faille et on ne rentre plus dans les conditions pour être pris en charge
je pensais avoir une protection juridique avec mon contrat maif mais en fait maif sert juste de boite aux lettres
et en plus on a joué sur notre confiance ,depuis plus de trente ans c'est vrai j'achetais les yeux fermés à la camif comme bcp et voilà le résultat !!

Anonyme a dit…

je recopie un paragraphe d'un article paru dans la nlle république du 05(?) juillet 2008
TITRE:une bataille s'annonce pour savoir qui aura le contrôle total de l'entreprise.
à cette bataille pour le contrôle total de l'entreprise ,le sort de camif particuliers va de toute façon se jouer avec les créanciers.les dirigeants de l'entreprise se donnent dix jours pour trouver avec eux un accord.
Parmi ces créanciers l'état.Le ministère des finances a été sollicite pour un report des charges sociales et de la tva.
Il y a ensuite la MAIF :la mutuelle d'assurance ,lors de la grande crise de la camif en 2000 a racheté TOUT SON PARC IMMOBILIER pour lui venir en aide .La camif ,depuis lui verse des LOYERS.La MAIF acceptera-t-elle leur reechelonnement?une réunion est prévue lundi avec l'assureur.
Reste le dossier le plus délicat ,les fournisseurs Des négociations étaient engagées hier à Paris à ce sujet .Un accord avec les fournisseurs est un point de passage obligé pour échapper à la cessation de paiement.

fin de l'article
cet article date de juillet

A méditer!!!

vous pouvez aller sur le site de la nlle république dans archives "camif" il y a bcp d'articles .

Anonyme a dit…

moi aussi je viens d'écrire à julien courbet

Anonyme a dit…

@ benedicte je viens enfin de voir pour voter oui au débat à l'antenne !il faudrait peut être remettre un message en expliquant merci

Sophie a dit…

Mais que fait la MAIF ????
Elle a déjà injecté qq millions d'euros il y a qq années, elle pourrait peut-être rembourser ses assurés-sociétaires ???
Cette affaire CAMIF est SCAN-DA-LEU-SE. Habitant Niort, tout le monde a connaissance des avantages dont les salariés bénéficiaient... Sans parler des dirigeants incompétents, sur-payés... Pas plus tard que la semaine dernière, on m'a rapporté qu'une salariée partant à la retrait, avait empoché une prime de 1000 €. Je vois où est passé l'argent des matelas que j'ai commandés le 11.10 !!!!

jeant a dit…

Bravo pour cette initiative. Je suis moi aussi un ancien sociétaire floué et qui se sent dupé. A ce titre je suis très mobilisé car il y a eu certainement tromperie et c'est sur des injustices. Qu'en est il des instances associatives de la Camif ? et de nos représentants ? Ne conviendrait il pas de demander des réunions régionales? Le canapé que j'ai commandé et reçu mais non conforme, a été repris mi octobre par le transporteur et rapporté au magasin Camif d'Annecy. Bien sur je n'ai pas été remboursé et je me retrouve propriétaire d'un canapé sous séquestre! Toute mon affaire s'étant traitée par téléphone, j'aurais besoin de l'attestation des vendeurs du magasin d'Annecy. Si quelqu'un connait ... ou de clients qui auraient vu ce canapé au magasin. Merci.
Restons groupé et réfléchis car il y a beaucoup d'actions à mener. Voilà une façon inattendue d'être solidaire et de se regrouper !

Anonyme a dit…

pour la liste des fournisseurs:

J'attends depuis le 02 MAI un ouvre portail SOMFY SOMFY SOMFY!!!

J'ai envoyé un mail via internet à la maison mère aucune réponse

J'ai contacté SOMFY GRAND PUBLIC mais impossible de savoir si ils sont les fournisseurs de la camif.pas voulu me dire(!?)
IL a quand même regarde ses listes de commandes pour voir si il avait une commande de la camif à mon nom,mais il n'avait rien .Étrange OU bien il n'est pas le fournisseur camif ou bien ma commande n'est jamais passée!ou bien ils bloquaient la marchandise;que penser?

J'ai contacte aussi pas mal de transporteurs avec le N° d'expédition trouve sur site internet camif ,rubrique mes "commandes passées" mais recherches infructueuses.


commande du 02 mai ,multiples reports,dernière date de livraison le 06 octobre !!et même pas de recours possible via la banque car plus de 70 jours !

je continuerai à ouvrir mon portail manuellement !il parait qu'il faut faire de l'exercice pour rester en forme!!

Anonyme a dit…

voici un article de e-litige .com
rentrons nous dans ce "cadre de livraison"je fais un copier-coller

"Quel délai pour la livraison ?

La livraison doit normalement intervenir dans les délais qui vous sont indiqués lors de votre commande.

A savoir : le non-respect des délais indiqués peut être constitutif de l'infraction de publicité mensongère.

Mais le législateur est intervenu pour fixer un délai légal : la livraison doit intervenir dans les 7 jours suivant la date limite à laquelle le commerçant s’est engagé à livrer le bien ou à exécuter la prestation.
Que faire lors d'un retard ?

Obliger le commerçant à vous livrer

Modèle de courrier de mise en demeure de livrer

Demander le remboursement de la commande

Modèle de courrier de mise en demeure de rembourser

Si le retard est dû à une perte du colis par le livreur, vous n'avez pas à en subir les conséquences, les délais d'enquête des transporteurs ne peuvent pas vous être imputés.

Au-delà des délais légaux de livraison, vous pourrez donc mettre en demeure le commerçant de vous livrer ou de vous rembourser (cf ci-dessus)."

comme bcp je pense nous faisions tellement confiance en cette "institution "qu'ETAIT LA CAMIF que nous n'avons pas fait de lettre de mise en demeure de livraison et/ou de remboursement

c'est rageant!!

par contre j'ai envoyé le samedi 25 octobre une LAR pour demander le remboursement mais il était surement dejà trop tard le tribunal s'est prononce le 27 octobre.

toujours pas reçu l'AR .

Anonyme a dit…

qui fournissait la camif pour un ouvre portail SOMFY SOMFY.................je n'arrive pas à trouver ..........et quel est le transporteur de ce type d'article? ,j'ai un n° d'expédition 5578123 si quelqu'un sait à quel transporteur çà correspond? je n'ai pas encore trouvé .merci

Anonyme a dit…

Un floué de plus par la CAMIF ! Commande en magasin le 4 octobre, un 1er chèque encaissé le 8 octobre, mon article ne sera jamais livré, ni même fabriqué. Je ne voudrais décevoir personne, mais pour un chèque déjà débité, l'article L131-35 ne fonctionne pas.
Bon courage à tous

Anonyme a dit…

Pensez à vous inscrire sur le récapitulatif commande,date livraison ,retards ,motifs retard

sur le site e-litige.com rubrique action pénale puis procédure pénale

ne baissez pas les bras !!

on s'accroche!!

Jean-Claude a dit…

Faisant valoir le L132-2 j'ai fait opposition auprès de ma banque ( populaire occitane) le 29/10/2008. Payant le service "débit différé", l'opposition était donc dans les temps..... EH oui ! le débit a eu lieu !!! Je vois que ca ne vous étonne plus ! Parfois je me demande pourquoi j'exige encore la politesse, l'honnêteté et le respect dans mes classes ! L'immense majorité des élèves apprécient. Pourquoi changent-ils d'avis dès qu'ils trouvent un emploi ?
Parce que c'est comme ça. Si on n'escroque pas nous-même, les Chinois le feront. Et les russes, et les Saoudiens, et ......
Prévert, où as tu mis ce fichu couteau ?

alain a dit…

roulé de 615 euro c'est la derniere fois que je commande un article par corespondance quel avenir pour les centrales d'achats

Anonyme a dit…

jean luc 44
La liquidation à ete faite 8 jours avant la date de notre livraison,impossible de retrouver la trace de nos 2 fauteuils
c'est une honte

Inscrivez-vous ici